Accueil > Chasse au chevreuil > Chevreuil

Anticosti Island

Chevreuil

Un chevreuil vraiment unique…une nouvelle sous-espèce?

La population de chevreuils sur l’île d’Anticosti est le résultat d’une expérience biologique sans précédent qui a eu lieu sur l’île en 1895. M. Henri Menier, un gentilhomme venant de France, a relâché sur l’île 220 chevreuils qui avaient été capturés sur le continent, au Québec. Les animaux ont prospéré et du nombre initial de chevreuils relâchés, le cheptel s’élève maintenant à plus de 125 000 têtes.

 

Le chevreuil de l’île d’Anticosti est celui qui se situe le plus au nord-est d’Amérique du Nord. Ce qui est particulier de cette espèce, c’est qu’elle s’est rapidement adaptée à l’environnement côtier de l’île et y a donc évolué. Son introduction sur l’île ainsi que l’augmentation de sa population ont modifié l’écosystème, la faune et la flore de l’île d’Anticosti. L’ours noir, qui se retrouvait autrefois en abondance sur l’île et qui d’ailleurs a été chassé pendant des siècles par les Amérindiens de la rive nord du Québec, est maintenant disparu de l’île, qui est maintenant complètement dépourvue de prédateurs. La trop grande consommation de végétaux liée à l’augmentation incessante de la population de chevreuils a anéanti la récolte de petits fruits sauvages sur laquelle dépendaient les ours pour s’engraisser avant les longs mois d’hiver. La dernière fois que l’on a aperçu un ours noir sur l’île remonte à 1998. La population de chevreuils sur l’île d’Anticosti est essentiellement contrôlée par les effets de l’hiver québécois.

 

Le chevreuil a aussi eu un effet dévastateur sur le sapin baumier et sur d’autres plantes qui se trouvaient initialement sur l’île. Des mesures de contrôle ont dû être prises par le gouvernement du Québec afin de maintenir et d’augmenter sur l’île la présence du sapin baumier, qui est principalement utilisé par cet animal comme source de nourriture pendant l’hiver.

 

 

Une nouvelle inscription au livre des records

Les deux sociétés de records Broone and Crockett et Safari Club International ont subi des pressions pour ajouter le chevreuil de l’île d’Anticosti en tant que sous espèce distincte. Récemment, Safari Club International a accepté cette demande et a maintenant une inscription distincte pour le chevreuil de l’île d’Anticosti en tant que sous-espèce. Au cours de la saison de chasse de 2008, nous avons donc capturé le premier chevreuil de l’île d’Anticosti mâle répondant aux critères du livre de records Safari Club International, dont les spécifications étaient 146 5/8.

La taille du chevreuil

Un chevreuil mâle d’Anticosti pèse entre 75 kg et 90 kg sur pied. Les bois du mâle sont composés de huit points typiques et ont une largeur entre 40 et 45 cm. Toutefois, nous capturons de nombreux chevreuils dont les mesures excèdent ces moyennes chaque année. Comme pour toutes les espèces de chevreuils qui ont évolué dans différents milieux, les chasseurs remarqueront de légères différences entre la morphologie typique et l’allure du chevreuil de l’île d’Anticosti et celles de ses cousins présents au Québec et dans l’Ouest du Canada.